Cas Bernard, fabricant bijoutier : une histoire familiale depuis 1924.

Denis Cas est né en 1887 à Dijon, rue Neuve Bergère. Son père et son oncle travaillent au dépôt SNCF, chefs mécaniciens de la locomotive du président Lebrun. Denis Cas commence à travailler comme employé de banque, il vérifie tous les jours des additions par le haut et par le bas. Passionné d'art et de culture, il fréquente les cours du soir des Beaux-Arts. Un jour, un client bijoutier de la banque lui propose de venir travailler avec lui, il accepte et devient ainsi remonteur de pendules, allant de maisons en maisons régler et remonter les grandes horloges.

Début 1900 il rejoint à Lyon son cousin Henri Schmidt qui travaille avec son frère comme artisan bijoutier. Il rencontre Thérèse Desplanches, dont le père qui venait du nord Isère travaillait au dépôt SNCF de St Etienne et la mère qui venait de Bresse était couturière. Denis Cas et Thérèse Desplanches se marient et s'installent en 1912 au deuxième étage du 6 rue Tourville. Leur fille Suzanne naît en 1914 quand éclate la guerre. La Marne, les Dardanelles, Verdun et encore la Marne, Denis Cas en revient sain et sauf en 1918 et reprend son travail d'ouvrier bijoutier.

Le 6 juillet 1924 il s'installe à son compte et dépose son poinçon Poinçon Denis Cas c'est le début officiel de notre entreprise à Lyon.
Puis Suzanne Cas épouse Gustave Bernard. Le père de Gustave, Théophile Bernard, travaillait comme sellier aux chemins de fer et sa mère, Félicie Donave, tenait une mercerie rue d'Aguesseau. Tous deux venaient de Roche en Régnier, petit village entre Auvergne et Velay. De 1938 à 1944 Suzanne et Gustave donnent naissance à trois enfants.
19 novembre 1959, mort de Denis Cas. Polisseuse et bijoutier, Suzanne et Gustave Bernard poursuivent la fabrication, l'entreprise s'appelle maintenant Cas Bernard et leurs deux fils sont avec eux le travail.

Gustave et Suzanne sont aujourd'hui partis, mais un de leur fils est toujours alerte à l'atelier. Avec sa femme dont les parents originaires de Pologne sont arrivés à St Etienne en 1923 ils ont cinq enfants entre 1977 et 1986. Plusieurs d'entre eux travaillent maintenant dans l'entreprise qui s'est ouverte à une dimension européenne, tandis qu'une cinquième génération grandit à son tour.

En 2013 nous déménageons de Lyon en Alsace afin de bénéficier de nouveaux locaux avec un haut niveau de sécurité et pour faciliter les échanges que nous effectuons de plus en plus souvent avec l'Allemagne.

Calculer, dessiner, sculpter, fondre, scier, limer, émeriser, souder, graver, sertir, émailler, polir, expédier, compter... toujours le plus vite possible... imaginatifs et rigoureux à la fois nous ne ménageons pas notre peine et sommes une entreprise très active. Notre poinçon s'est un peu modifié depuis le temps de Denis Cas Poinçon Cas Bernard mais nous gardons toujours une même devise en tête : "Travailler vite et bien".

 
Notre métier requiert une excellente dextérité manuelle et de porter une grande attention au patrimoine que constituent les bijoux. Beaucoup de nouvelles technologies apparaissent qu'il nous faut aussi connaître. Savoir-faire et innovation nous guident donc chaque jour au travail, nous avons notre place parmi les entreprises du Patrimoine Vivant.
Entreprise du Patrimoine Vivant

D'autres pages pour encore plus d'informations sur notre travail :

Le site de bijoux sur mesure indépendant de notre entreprise mais auquel nous participons avec nos fabrications.
Septembre 2012, exposition Journées du Patrimoine
Novembre 2011, exposition bijoux Grenoble
Eté 2011, exposition des bijoux coq de Barcelos à Barcelos au Portugal
Janvier 2011, voyage en Guyane, à travers forêt et rivières, sur le site d'une exploitation aurifère
Mai 2009, voyage au Brésil, à la recherche d'émeraudes, aigues-marines, topazes nobles